LA CARRIÈRE OU LES ENFANTS?

J’ai toujours voulu avoir des enfants, d’aussi loin que je me souvienne.

Être carriériste… je me questionne encore aujourd’hui à savoir ce que ça veut réellement dire…!

Lorsque mon horloge biologique a sonnée, j’étais encore à la recherche de ce que je voulais faire de ma vie « professionnellement parlant ». À 24 ans, on a mille et une passions, on se cherche, on se questionne, on ne sait pas. Il n’est pas toujours facile de savoir exactement à cet âge quelle direction on aimerait donner à notre vie. En tout cas, moi je ne le savais vraiment pas. Cela fessait peut-être un an que je travaillais en Marketing, un domaine que je venais de découvrir et qui me plaisait réellement. Enfin ! Mais … je voulais un bébé ! Cette horloge! Lorsqu’elle sonne, elle sonne tellement fort à l’intérieur de toi. Tu en as mal jusque dans les tripes. Je te dis ! Au bout de quelques mois, je suis tombé enceinte de mon premier bébé. Et c’est là que tout a commencé … #lavraievie

Si tu savais comme c’est merveilleux, être heureux en toute simplicité! C’était ça ma vie…

Je suis partie en congé de maternité et là c’était la découverte d’un tout nouveau monde, d’un tout nouveau moi. J’étais maintenant maman ! J’apprenais les facettes de la maternité sous toutes ses formes, sous toutes ses couleurs. Cinquante semaines à toucher, sentir, expérimenter le bonheur à son état pur. Si tu savais comme c’est merveilleux, être heureux en toute simplicité! C’était ça ma vie. Puis … retour à la réalité. Congé terminé. Non seulement je devais laisser mon bébé plus de 40h par semaine à une autre personne, mais je devais affronter le travail que je ne reconnaissais plus du tout. Oh que ce retour a été difficile! On dirait que tout le monde a avancé, évolué, grandit, changé pour le mieux. Pis il y a toi ….! Encore la même personne qu’il y a un an. Tu n’as rien appris, tu as tout manqué, tu n’as pas progressé. On dirait même que tu as régressé car naturellement tu ne te rappelle de rien … même pas ton mot de passe d’ordinateur. Tu réalises assez vite aussi que tu as manqué des opportunités d’avancement, car toi, tu n’étais pas là. Tu as laissé ta place aux autres. Puis arrivent rapidement ces fameuses questions qui te tournent dans la tête … Où est ma place ? Qu’est-ce que je fais ici ? Qu’est-ce que je veux réellement ?

À ce moment, je voulais une seule chose … avoir un autre bébé !

J’étais où mon cœur avait réellement envi d’être à cette étape de ma vie…

Je ne remercierais jamais assez le ciel de m’avoir fait grâce et seulement quelque jours après mon retour au travail, j’apprenais que je portais à nouveau la vie. Deux grossesses, deux congés en trois ans. Maman de deux bébés en âge rapproché.

Encore une fois, j’ai vu défiler des opportunités de carrière. Plus d’une je peux vous le dire. L’entreprise pour laquelle je travaillais était en pleine évolution. Mauvais timing pour moi. Ça n’a pas été facile à accepter mais que voulez-vous…? Je n’étais pas là J’étais où mon cœur avait réellement envi d’être à cette étape de ma vie. J’étais où ça comptait réellement pour moi à ce moment-là.

Et maintenant …! La carrière ou les enfants ?

J’ai choisi d’être maman, mais cela ne m’enlève aucune capacité professionnelle. J’ai confiance en moi et en mes aptitudes et c’est ce qui m’a permis d’être où je suis aujourd’hui.

Je suis retourné au travail plus que motivée après mon deuxième congé pour la même entreprise malgré de nombreuses hésitations. Je suis revenu déterminée, productive, perfectionniste et fonceuse. Je n’ai rien pris à la légère et j’ai géré chaque dossier, chaque projet comme si ma vie en dépendait. J’exagère à peine… Je voulais démontrer que j’avais ma place, mais surtout que je voulais être là! Plusieurs choses avaient encore changées et quelques situations ne m’avantageaient pas du tout. Je suis donc allée au front et j’ai fait les démarches pour trouver un équilibre dans tout ça. Bref, aujourd’hui je fais un travail que j’aime, qui me passionne, qui me respecte dans mes valeurs et ma personnalité, et ce même si j’ai enchainé deux congés de maternité et que je suis maman de deux enfants. J’ai fait ce que j’avais à faire pour être bien et heureuse dans mes choix de vie plutôt que de vouloir bien paraître aux yeux des autres.

Ton histoire ressemble peut-être à la mienne ou peut bien être complètement différente. Mais retiens une seule chose, cette décision te revient à toi seule !


     Lue Exina

Catherine

Femme de militaire et maman de 5 enfants elle vous décrit la maternité telle qu'elle est vraiment. Elle vous propose des textes, des recettes, des idées, des conseils, petits trucs et vous expose ses opinions sur divers sujets.

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *