Un planifié, l’autre surprise! – Histoire de Grossesse

7 Novembre 2017 – 10 semaines de grossesse pile, dans la salle d’attente de ma médecin pour le premier rendez-vous de suivi de cette nouvelle grossesse. Comme d’habitude, ma médecin est en retard, mais comment lui en vouloir? Cette femme est tellement attentionnée envers ses patients, elle sais très bien qu’elle a un humain devant elle et non pas un numéro. Sincèrement je me sens choyée de l’avoir.

Finalement, elle m’appelle. J’entre dans son bureau et on commence le rendez-vous. Elle me donne la paperasse du début: inscription à l’hôpital, documents pour les prises de sang et j’en passe.. On fait un récapitulatif de mon dernier accouchement et de mon post-partum. Bien usuel comme premier rendez-vous, bref on passe à la table d’examen. Je lui fait part que j’ai bien hâte d’entendre le petit cœur de bébé. Elle me réponds qu’à 10 semaines, on a 50% des chances de l’entendre, mais qu’à la clinique, les médecins ont accès à une machine à échographie portative. À défaut de l’entendre, on va le voir!

Elle trouve mon utérus trop gros pour 10 semaines: «Tu es sûre des dates que tu m’as donné? Parce que là j’ai un utérus de 14 semaines, pas 10.»
Panique dans ma tête. Même si oui mes dates sont bonnes. Elle n’arrive pas à trouver le cœur avec son doppler. Elle va chercher la machine portative. Seule dans le bureau, je suis en panique!

Elle revient, installe son bidule sur mon ventre. Son regard change: «Oh! Julie! T’en as deux! C’est pour ça que ton ventre est gros!»
– «Hein, deux quoi?»
– «Deux bébés! C’est des jumeaux!»


Le choc toi! Allez savoir pourquoi, mais je parle anglais. Ma médecin me décrit ce qu’elle voit à l’écran, les deux poches, les deux petites peanuts qui sont mes bébés, leur petit cœur qui bat… On capote, elle parce que c’est la première fois qu’elle détecte une grossesse gémellaire avec le V-scan et  sûrement parce que ça change de sa routine. Moi, parce que, t’sais! Deux bébés!

J’ai l’impression que mon monde s’écroule. C’était pas prévu! J’ai peur. Pleins de questions, de doutes et de scénarios catastrophes s’entrechoquent dans ma tête. Mais en même temps je comprends mieux pourquoi ma fatigue intense, ma faim de loup, mon ventre qui n’entre déjà plus dans certains vêtements.

                                                               

On m’invite à prendre en photo l’écran du V-Scan pour que je puisse montrer à mon mari et à mes proches la preuve que oui, il a bel et bien deux bébés dans mon ventre. Je reçois d’autres documents en plus d’une demande pour une échographie de datation question de confirmer leur présence. Elle m’informe de certains faits sur les jumeaux comme qu’il a de bonnes chances qu’ils soient non identiques, me sourit, me rassure. Tout va bien aller.

Je sors bredouille. Des jumeaux. Trois enfants. Mon mari et moi on s’était entendu pour en avoir seulement deux, même si moi j’en voulais trois. J’ai peur de sa réaction, de me faire dire que j’ai fait exprès. Même si, sté c’est tellement pas quelque chose qu’on contrôle! Je l’appelle pour lui annoncer. Pour lui aussi c’est un choc. Normal, c’était pas prévu. Ça va nous demander beaucoup de changement, mais on a quand même le temps de s’y faire et de se préparer. Mais il n’est pas fâché, au moins. Je me sens rassurée. J’aurai aimé le voir à ce moment là.

Lorsque je l’annonce à mes autres proches, on est heureux pour nous. On nous dit que c’est toute une chance que nous avons. Aucune réaction était négative. Je finis par me faire à l’idée que c’est une bien bonne nouvelle. Que oui c’est vrai, j’en voulais trois des enfants. Que oui, tout va bien aller.

Au moment d’écrire ces lignes, cette aventure est loin d’être terminée. C’est à suivre!


 

 

Julie Dumont

Femme de militaire et maman de 5 enfants. Elle partage passionnément avec vous depuis 2012 via sa chaîne Youtube, Instagram, Facebook, Tik-tok et ce blogue sa vie de famille, ses astuces, ses recettes, des idées décos, etc. Retrouvez-la également sur Etsy (et bientôt sur sa boutique ici)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.