À vos ciseaux: Costume d’Halloween!

Quand milles feuilles aux couleurs vives s’animent et quittent leur port d’attache pour danser doucement  jusqu’au sol.  Quand le vent vient nous chatouiller le bout du nez et embrasser notre visage, que les pluies se font plus courantes.  Cela signifie beaucoup de choses pour chacun d’entre-nous.   L’automne est une saison que j’affectionne. J’adore pouvoir profiter des récoltes (pour les recettes!), la température est encore douce et les paysages sont époustouflants.

L’automne est synonyme pour plusieurs enfants  d’une fête qui permet de stimuler leur imagination et entrer, le temps d’une journée, dans un monde de fantasie. Étant ainé d’une famille de 7 enfants, l’Halloween chez nous signifiait également que papa et maman nous confectionneraient de nouveaux costumes avec ce que nous avions déjà à la maison.

C’est à mon tour de répéter ce que mes parents faisaient pour nous.

Je profite de la thématique du mois pour vous présenter un costume d’Halloween que j’ai fait pour Olivier en Octobre 2014.

J’ai décidé de faire un costume d’Iron man sur un coup de tête, quelques jours seulement avant le 31 Octobre.  J’ai alors parcourru Pinterest pour me donner des idées.  Cependant, la pluspart des costumes d’Iron man que j’ai pu trouver étaient fait en mousse.  N’ayant pas envie de débourser de grandes sommes pour un costume et étant pressé dans le temps, j’ai opté pour un matériel disponible en grande quantité dans la maison: du carton.  J’ai pris du carton de boîtes achetées au commerce et qui se trouvaient alors dans mon bac à recyclage.  Des boîtes de céréales, de couches jettables, etc.

Voici un inventaire de ce que j’ai utilisé:

  • Bâtonnets de colle chaude (environ 15 à 20, s’achètent par paquet de 20 au Dollorama);
  • Fusil à colle;
  • Boîtes en carton du commerce;
  • Peinture en aérosol (Dans ce cas-ci, de couleur rouge, bourgogne et jaune);
  • Une lumière ronde avec ampoules LED (quelques dollars chez Canadian Tire ou un magasin de grande surface).
  • Un poinçon
  • De la ficelle assez résistante, mais pouvant passer dans le trou fait par le poinçon.
  • Une paire de ciseaux résistants;
  • Logiciel 2D-3D gratuit en ligne Pepakura Designer

***Si je devais refaire le costume,  j’utiliserais des bandes de velcro qu’on peut acheter dans les magasins de grande surface ou du style Dolloramas.  J’ai dû demander un tour de force surhumain à un enfant de 3 ans pour qu’il reste en place quelques minutes pendant que je faisais des noeuds à la ficelle sur chacunes des pièces de son costume.  Le fait d’utiliser des bandes de velcro raccourcira sans doute ce processus***

Après un tour d’horizon de Pinterest, j’ai remarqué que plusieurs utilisaient le logiciel Pepakura Designer avec des plans modélisés de l’armure de Iron man pour faire leur déguisements.  Les plans 3D doivent être téléchargés à part, sur une base de données gratuite.  Ce qui est intéressant avec ce logiciel, c’est que vous pouvez imprimer sur des page 2D des images que vous découpez.  Ensuite vous pliez et collez les parties ensembles et vous obtenez un objet en 3D. J’ai téléchargé l’application du logiciel et certains de ces modèles.  Ce sont pour la pluspart des modèles tellement complexes qu’il aurait fallu plusieurs semaines pour imprimer et coller le tout ensemble.  Je n’ai pas utilisé un modèle retrouvé sur ce logiciel, cependant, je m’en suis inspiré.  Voici un apperçu de certaines pièces d’équipement qu’on retrouve sur ce logiciel qui m’ont servies:


 

IMG_0528 IMG_0529IMG_0508

 


J’ai dû regarder à plusieurs reprises les feuilles que j’avais imprimé avec l’aperçu général de la pièce pour me guider.  J’ai également utilisé une image imprimée du modèle d’armure choisie afin d’avoir une vue d’ensemble et pour savoir comment appliquer la peinture.

Au travail!

Le jour où j’ai débuté, j’ai décidé quelles pièces de l’armure allaient être fait.  Je voulais un costume qui peut représenter le personnage, tout en étant porté assez aisément.  Le costume étant fait en carton, il se doit d’être assez résistant pour survivre à un enfant (de 3 ans dans mon cas) qui le porte.  Il doit aussi être constitué d’attaches pour pouvoir le porter.  J’ai personnellement fait les attaches en intégrant à des endroits physionomiques des trous faits au poinçon pour pouvoir y passer de la ficelle.

Je me suis attaqué à une partie que je trouvais plus facile et moins complexe: les jambières.  J’ai procédé de façon très structurée dès le départ.  Comme je ne me basait que sur des images pour faire le costume, je collais la pièce sur l’ensemble aussitôt qu’elle était découpée.  Pour les pièces doubles (jambières, épaulettes, protège bras) je coupais les pièces et je les retournaient aussitôt pour tracer une réflexion, je les collais aussitôt les 2 pièces terminées.

Comme c’est un des premiers projets que j’ai décidé de mettre en ligne, à l’époque je n’ai pas pensé prendre des photos d’étapes où je collais les pièces ensemble.  Cependant, vous pouvez voir un apperçu du travail en vidéo ici.

Une fois le collage terminé, j’ai passé à la peinture.  J’ai découvert que pour peinturer du carton à la peinture aérosol, il faut être patient.  J’ai dû mettre entre 4 et 6 couches de peinture fine afin d’éviter de tremper le carton et de le faire gondoler.  Cela m’a toutefois permis de faire des dégradés et des jeux d’ombre intéressants avec la peinture rouge en fond et bourgogne appliquée par dessus.

Lorsque vous peinturez avec une bonbonne aérosol, n’oubliez-pas les principes de sécurité de base:

  • Peinturez dans un endroit aéré;
  • Portez un masque et des lunettes de protection si possible;
  • N’oubliez-pas de protéger le sol si vous peinturez sur un plancher.

IMG_0516 IMG_0517 IMG_0518 IMG_0521 IMG_0523 IMG_0524 IMG_0525 IMG_0531 IMG_0532 IMG_0533

Lorsque j’ai fait le centre du plastron, j’ai dû prévoir une façon d’incorporer la lumière et de pouvoir l’enlever au besoin (Pour changer les piles).  J’ai simplement fait un rabat dans un des segments du cercle, qui peut s’ouvrir et se fermer au besoin.


 

Finalement, le jour du 31 Octobre arrivé, mon fils ne voulait pas porter le déguisement. Florence a toutefois bien voulue se prêter au jeu et l’a porté le temps de quelques photos!

IMG_0536

 

Ce costume ne peut être porté que dehors par beau temps ou à l’intérieur, considérant la nature des matériaux employés.  Olivier aurait été habillé en noir sous le costume.  La tuque jaune était parfaite pour compléter le haume.  Je n’ai pas fait de visière, car trop complexe et non sécuritaire pour passer l’Halloween.

Et vous, avez-vous déjà fait des costumes pour vos enfants ?  Partagez vos créations dans les commentaires!

N’hésitez-pas à me donner vos impressions!

IMG_0538

 

Dad

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *