DIY: Support pour souliers en bois

Bonjour à vous!

L’hiver arrive à grands pas et nous commençons à nous chercher de la place pour ranger nos souliers d’été et pour ranger les 36 paires de bottes de Mom. (Bon 36, j’exagère un peu, le chiffre réel doit se situer autour de 10-12.)

Notre ancien support à souliers en bois, acheté dans un commerce, a rendu l’âme l’an passé, avec une seule saison à son actif.  Voyez-vous, j’ai plus l’impression qu’il était fait avec du bois d’allumettes qu’avec une essence de bois plus… tolérante au poids.  Il a plié sous l’effort, j’imagine que supporter 5 paires de bottes était trop.  Il faut dire qu’il avait été mis à l’épreuve par les enfants qui s’appuyaient dessus pour s’amuser à en vider le contenu.  Des jeux d’enfants tout simples et très courants: défaire le ménage et le rangement des parents.

J’ai alors décidé de faire un support moi-même.  J’avais déjà le matériel nécessaire et l’avantage de faire un meuble soi-même est de pouvoir l’adapter à nos besoins.  Pour faire ce support à soulier, j’ai utilisé des gougeons de bois.  Ils se vendent dans les quincailleries.  Je n’avais pas prévu faire un article pour ce DIY, je n’aurai donc pas autant d’images que j’aurais voulu.

Voici les items nécessaires pour faire le support:

  • Gougeons de bois 1 »1/4                          4x  @4 pieds de long.
  • Planche d’épinette 1 »x3 » (Forenz)    2x  @8 pouces de long.
  • Vis à bois 2 » 1/2                                            8x
  • Vis à bois 1 » 1/4                                            4x
  • Teinture (J’ai pris de la teinture à l’huile de la marque Minwax  couleur  »Noyer spécial »)
  • Polyuréthane
  • Pinceau à teinture.
  • Perceuse
  • Fraise à bois pour perceuse, la mêche doit être moins large que les vis.
  • Étau (facultatif, mais facilite beaucoup le perçage)
  • Chiffons
  • Papier sablé (gr. 220)
  • Crayon plomb

Je débute toujours par un plan ou un dessin des meubles que je désire faire, cela me permet de visualiser ce que j’ai besoin comme matériel et comment je vais le construire.  Je fais également des recherches sur des sites tel que Pinterest pour me donner des idées.  Dans ce cas-ci, je me suis basé sur un support en métal que nous avions eu dans le passé.  J’ai commencé par prendre les mesures nécessaires pour couper les gougeons à la taille appropriée.  Comme les morceaux ne font que 4 pieds, il va s’en dire que c’était la longueur maximale qu’aurait pu avoir mon support.  Cependant, nous avons besoin de  »pieds » pour les supports horizontaux.  Je voulais avoir 3 étages, soit 2 sur le support et une à même le sol, sous le support.  Comme mon garde-robe fait environ 4 pieds de long, j’ai décidé de conserver un espace d’un côté pour pouvoir y ranger des sacs.

Après avoir préparer mon plan, lorsqu’il s’agit d’un projet simple comme celui-ci, je fais la coupe de tous les morceaux immédiatement.  J’ai donc coupé les gougeons de bois à 32 pouces, les retailles servant de pieds.  Les retailles sont de longueurs d’un peu moins de 16 pouces (il faut enlever le 1/8 » que la lame coupe.)

Pour ce qui est du morceau de  »Forenz », il s’agit d’une planche mince de 3/4 » d’épaisseur en épinette, que vous pouvez vous procurer pour environ 1$ pour un morceau de 8 pieds de long.   J’ai pris une retaille que je possédais déjà, car il ne faut que 16 pouces environ pour le support.  Je me suis rendu compte que 8 pouces (ce qui fait la profondeur du meuble), serait trop long et ne permetterait pas de placer des bottes d’enfant sur le support, car il tomberaient.  J’ai dû couper les morceaux de forenz à 7 pouces.  Je les ai ensuite coupés en 2 sur la longueur, ce qui amène le compte à 4 morceaux.  Si vous ne possèdez pas d’outil sécuritaire pour faire la coupe en longueur, je vous conseille de laisser les morceaux à 3/4 » d’épaisseur et de prendre 32 pouces de Forenz à la place.  Ce qui donne au final:

4x  Gougeons @32 »de long.
4x Gougeons @15 »7/8 de long.
4x Forenz 1 »x3 » @7 » de long.

Suite à la coupe, je place les morceaux de la même longueur côte à côte, afin de m’assurer qu’ils sont à la même longueur.  Lorsque c’est fait, je m’attaque au perçage des trous.  Cela évitera au bois de craquer ou fendre sous la tension lors de l’installation des vis. Pour pouvoir perçer les gougeons en toute sécurité, j’ai utilisé un étau pour les tenir en place.  Cela me permet d’avoir les mains libres et éviter les blessures.  Comme je n’ai pas d’étau d’ébéniste, j’ai emballé les gougeons dans un vieux chiffon pour empêcher les mâchoires de métal de faire des stries dans le bois pendant que je le serrait.  Je n’ai laissé exposé que la surface que j’allais perçer.  J’ai d’abord perçé les grands gougeons horizontaux.  Je les ai perçés sur les côtés, soit la surface qui est circulaire et qui est le résultat des coupes précédentes.  J’ai fait le trou en plein millieu du cercle avec la fraise à bois.  La fraise ressemble à ceci:

img_1308

Ensuite j’ai perçé les gougeons courts.  Je veux donner un petit angle aux supports horizontaux et aux souliers lorsqu’ils seront installés, ce qui permettera aux souliers à la semelle trempe d’égoutter et réduit la profondeur requise pour le meuble.  J’ai perçé 2 gougeons à la même hauteur pour les 2 étages, donc 2 trous chaques.  J’ai percé les 2 autres gougeons à 1 » plus bas comparativement aux 2 premiers gougeons.  Il est possible d’augmenter encore la distance afin d’accentuer l’angle.  Pour les Forenz, simplement percer à environ 5/8 » de chaques extrémités, afin d’arriver environ au centre des gougeons (qui font 1 » 1/4)

Une fois coupés et percés, vous devez sabler les parties nécessaires à l’aide du papier à sablé.  J’ai pris un grain 220, ce qui n’est pas un grain de finition à mon avis, mais assez fin pour être  »propre » au final.  Ce n’est qu’un support à soulier tout de même, pas un meuble Louis XVI.

img_1191

 

Passons à la teinture.  J’ai voulu faire les morceaux tous en même temps, sans avoir à les placer sur une surface plane pour le séchage, ce qui aurait fait en sorte que le côté situer face au sol n’aurait aurait été saturé de teinture (la gravité aurait entrainé le surplus de teinture sous le morceau.  J’ai suspendu les morceaux dans les airs à l’aide de ficelles.  J’ai utilisé un pinceau à teinture pour étendre cette dernière.  (Pour ce projet, vous pouvez utiliser un pinceau à peinture, je crois que cela donnera un résultat similaire et le prix du pinceau à peinture est moins élevé.)  Attendez environ 5 minutes après l’application pour laisser pénétrer la teinture et essuyez ensuite l’exédent à l’aide d’un chiffon.

Une fois la teinture séchée (J’ai attendu 24 heures), appliquer une ou des couches de polyuréthane.  Le polyuréthane sert de scellant et d’imperméabilisant au bois, ce qui augmentera sa durée de vie.  De plus, comme il s’agit d’un support à souliers/bottes, je m’attends à ce que le bois soit exposé à l’humidité régulièrement.

img_1247

 

Une fois le polyuréthane séché (24 heures encore),  Il faut procéder à l’assemblage.  J’ai installé les gougeons horizontaux sur les pieds pour terminer par la pose des forenzs.

Voici le résultat final.  J’espère que vous avez apprécié!  Si vous faites le même projet, n’hésitez pas à publier votre résultat en commentaire ou utiliser le #construisavecDad et nous tagguer sur la photo.

 

img_1255

Dad

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.